cafe Photo.50

Echanger, se rencontrer, autour de la photo, en Bretagne, au CaféPhoto, à Paimpol, pour les photographes pros ou amateurs ou simples amoureux de la photo. Voir des expos, organiser des rencontres photographiques, découvrir des photographes, leurs approches photographiques, ouvrir un oeil différent sur le monde, bienvenue au CaféPhoto du Trégor-Goëlo ! 

 


27 avril 2018
Bonne fête Zita

Plan du site

14695 visiteurs
19589 pages vues

LES PHOTOGRAPHES INVITES

Pierre LOTI

Marin, écrivain, journaliste, photographe, dessinateur... personnage aux multiples facettes, avec son roman Pêcheur d'Islande, il a contribué à la renommé du Pays de Paimpol. Pierre Loti était aussi un photographe, ses photos les plus connues sont celles qu'il a faites en Indes. Les photos présentées à La Halle, lors des Rencontres, nous ont été prêtées par les musées de Rochefort.

Sans titre 1 

 

 

Luc CHOQUER

 

Luc Choquer est né en 1952 à  Saint-Leu-la-Forêt (95), Il achève en 1969 ses études secondaires en préparation à une carrière dans la Marine marchande avant de s'orienter vers une formation universitaire. En 1979, il commence à s'intéresser à la photographie. 
La couleur, dont la presse magazine se montre de plus en plus grande consommatrice, oriente bientôt la démarche esthétique de Luc Choquer qui lui associe l'usage du flash à contre-courant pourl'époque. Lauréat de plusieurs prix : Kodak, Niepce, Villa Médicis. Il collabore à l’agence Vu, puis fonde avec d’autres le collectif Métis avant d’intégrer l’agence Signatures en 2009.  
Son travail, présenté à Paimpol, sur la condition des femmes turques d'Istanbul de toutes confessions, entre modernité et islamisme, lui vaut d'obtenir le prix Hors-les murs en 2013. http://luc-choquer.com/  

F.IST.35 

 

YVONNIG

Né en1951 à Matignon (22), il suit une formation  à l’Institut Français de la Photographie à Paris, puis effectue son service militaire en tant que photographe dans l’Aéro-Navale. Il s’installe à Paimpol en 1975 et y ouvre un studio photographique. Parallèlement, il poursuit ses travaux personnels, surtout autour du port de Paimpol et aux alentours. Il met en image ces instants fugaces d’un charpentier de marine au travail, d’un pêcheur ramondant ses filets, des clins d’oeil parfois, mais sans jamais tomber dans la nostalgie d’une époque révolue.
Et puis il y a ces paysages et ces lumières du Pays de Paimpol. A la façon d’un peintre, il va les saisir dans ses clichés avec une certaine émotion qui est toujours bien présente dans sa voix quand il parle de tel endroit, de tel bateau ou de tel personnage. Il ne les a pas seulement photographiés, il les a rencontrés.
C’est une partie de ce travail au long cours qu’Yvonnig présente dans le cadre de cette manifestation. Un univers que Loti a pu cotoyer lors de ses différents séjours dans la cité des islandais.

MarieDieu 2